Blog

Spa o VIA?

SPA, acronyme de l’expression latine «Salus Per Aquam» signifie “santé par l’eau”.
VIA, acronyme de l’expression latine «Dans Venenum Aquam» signifie «Poison dans l’eau”

Malheureusement, beaucoup de piscines privées, dans les hôtels et dans les spas, ne sont que des piscines du type «VIA».
Cela ne découle pas du tout d’un mauvais choix e ectué par le propriétaire, mais plutôt d’un ensemble de malentendus accumulés pendant plus de trois décennies. Il n’y a aucun doute que le chlore a joué un rôle décisif dans la lutte contre des maladies telles que le choléra et le typhus, où l’on a remporté la victoire grâce à son emploi dans le traitement de l’eau potable. Ces résultats sont obtenus aussi dans l’eau des piscines et des spas. Pendant mes voyages de par le monde, j’ai remarqué que les piscines à l’intérieur des hôtels sont très peu utilisées par les clients. En e et, comme maints hôtes sont aussi des propriétaires de piscines, ils peuvent aisément noter que la piscine de l’hôtel dégage une odeur désagréable que leur piscine ne dégage pas. Par conséquent, ils déduisent que ces piscines sont du type «VIA». Je suis sûr que tout le monde connaît le dicton «de tout avec modération». Un ou deux verres de bon vin rouge le soir peuvent signier «In Vino Est Gaudium» (dans le vin il y a la joie). Toutefois, une ou deux bouteilles du même vin signient «In Vino Est Venenum» (dans le vin il y a le poison). Quel est la relation entre le vin rouge et le chlore? Leurs e ets sont identiques s’ils sont consommés de manière excessive. Une étendue d’eau est un élément vivant, dynamique et énergique de la nature et elle mérite le même respect que nous accordons à notre corps. Loin de moi l’idée de vous conseiller de boire un verre d’hypochlorite e sodium (eau de Javel) et d’acide chlorhydrique comme vous boirez un cocktail en vue d’entretenir les fonctions de digestion de votre estomac ou de votre appareil circulatoire. Et pourtant c’est ce que nous faisons avec nos piscines. Le chlore ou d’autres produits chimiques sont consommés, comme j’ai l’habitude de dire, en « balançoire », ce qui produit des conséquences néfastes. Nos piscines et nos spas se trouvent dans un état de «ripaille» permanente, ivres à un momento donné et sobres tout de suite après. Qui souhaiterait rester dans cette situation s’il est possible d’en sortir? Mais revenons-en à l’odeur du chlore. Si dans un récipient, vous mélangez une petite cuillère à café de sodium hypochlorite liquide ou eau de Javel, avec 200 petites cuillères d’eau déminéralisée, vous ne sentires aucune odeur de chlore. La question se pose spontanément : quelle est cette odeur que je sens lorsque je me baigne dans ma propre piscine ? Et nous y voilà, l’épée à double tranchant. Comme je l’ai déjà dit, le chlore est l’unique désinfectant ecace permettant de combattre les bactéries et de maintenir la capacité d’abatage de la charge bactérienne de façon constante et prolongée. Cependant, lorsque le chlore attaque les bactéries, d’autres réactions agressives peuvent avoir lieu, comme par exemple la formation de chloramines lorsque celui-ci réagit avec l’urée. Lorsque le chlore réagit avec toutes les autres substances chimiques ou organiques présentes dans l’eau, telles que les cellules mortes de la peau, les substances végétales, la saleté, les crèmes solaires et les lotions pour le corps, on assiste à la formation de trialométhanes (chloroforme). Sans vouloir être alarmiste, une recherche sur Google sur les risques pour la santé associés aux chloramines et aux trialométhanes pourrait vous surprendre. Une étude ciblée e ectuée en Belgique a démontré que rester deux heures dans une piscine intérieure en respirant les émanations libérées par les produits désinfectants, équivaut à fumer un paquet de cigarettes. La formule chimique du trialométhane (THM) l’insère dans la catégorie des hydrocarbures, le principal composant de la fumée de cigarette. James Hardie a caché les dangers de l’amiante pendant plus de trente ans. Pensez-vous qu’il soit juste de cacher également ceux liés à la désinfection par le chlore sachant qu’aujourd’hui, il existe d’autres solutions? Heureusement ces solutions sont relativement peu hères, ne demandent pas d’investissements importants et, dans la majeure partie des cas, ne dérangent pas le groupe deltration existant. En Allemagne, les chloramines et les trialométhanes sont détruits par traitement de l’eau, à l’aide d’unltre à charbon actif associé à unltre à sable. Malheureusement cette solution diminue le pouvoir du chlore, impliquant la nécessité d’augmenter la vigilance et d’e ectuer des contrôles soignés sur la bactérie Legionella qui trouve, un terrain fertile de prolifération dans les granulats carboniques. De plus, ce système demande de recourir à un test en laboratoire automatisé semblable à celui de l’institut d’hygiène de la Rhur. Ce dernier teste 2 000 piscines par semaine an de déterminer la présence de Legionella, de THM et de chloramines. Ces précisions étant faites, nous pouvons armer que le système fonctionne bien.
La philosophie Biodesign est orientée vers la meilleure expérience de balnéation pour les utilisateurs et, en même temps, vers le respect de l’environnement. C’est pourquoi nous avons identié des produits et des procédures spéciques an de permettre à nos clients de disposer de la meilleure qualité de l’eau et aux installateurs de qualier leurs interventions.
L’idée est répandue que le chlore et les acides de réduction du pH peuvent, à eux seuls, résoudre tous les problèmes et, souvent, il arrive que les traitements e ectués dans les piscines se bornent à l’ajout de ces deux produits. Biodesign, à l’aide de manuels ad hoc, de cours de formation et de notices d’entretien, est en mesure de réduire les ajouts de produits chimiques en identi¬ant les causes qui créent le problème et en indiquant sa solution spécique.
L’identication des problèmes spéciques d’une piscine et, partant, la réduction de produits chimiques ajoutés ainsi que la capacité de maintenir une eau équilibrée et non agressive sont parmi les facteurs principaux qui assurent un meilleur traitement et une durée accrue de la surface de la piscine.
Des appareils ad hoc et des produits de traitement de l’eau certiés et fabriqués en Italie nous permettent d’o rir des traitements de qualité dans le respect maximal de la santé des utilisateurs et de l’environnement.

Login Dealers Area